Fondue de poireaux marinés

Aujourd’hui, après avoir repoussé l’expérience pendant des semaaaaaines, on fait des poireaux marinés !

Pour avoir tant résisté à cette recette ? Eh bien… par appréhension ! C’est bête, mais on associe tellement poireau et soupe, poireau et fondue, et puis il y a ce goût soufré, proche de l’oignon… Bref. Que d’âneries, car en réalité, c’est dé-li-cieux ! Cette recette fait maintenant partie de nos favoris d’hiver, puisque le poireau se récolte en automne et jusqu’au début du printemps.

 

  • PORTIONS : 2 PERSONNES
  • COÛT : BAS
  • USTENSILES : COUTEAU ET PLANCHE A DECOUPER / PRESSE-CITRON
  • PRÉPARATION : 15 MINUTES

FAIRE SES COURSES !

  • 2 à 4 poireaux, ça dépend vraiment de leur taille
  • 1 échalote
  • 1 citron
  • sel, poivre, huile d’olive

PRÉPARATION :

Séparer la partie blanches des feuilles. La partie blanche est meilleure en salade, mais on peut bien sûr tout consommer cru. Chez LCC, on tranche juste après le vert clair, et on donne la partie verte à ceux qui veulent faire des soupes (cuites, les hérétiques !).

Trancher les poireaux en lamelles. Vous pouvez le faire au robot si vous en avez un, mais on préfère le faire à la main. Plus les lamelles sont fines, plus le plat sera délicat. Ciseler l’échalote, presser le citron. Assaisonner, huiler, bien mélanger (de préférence à la main).

Laisser mariner au moins 4 heures.


Si le poireau n’a pas assez mariné, ou qu’il n’y a pas assez de citron, il est possible qu’il soit un peu lourd sur l’estomac. Pas de panique ! Il suffit seulement de rajouter du citron et/ou de le laisser mariner quelques heures de plus. Réessayez, c’est délicieux !

Le petit plus : vous pouvez y glisser un avocat et quelques lamelles de chou blanc pour transformer ce plat en tartare.